Emporte-moi

Édith Piaf

A Paris, la nuit, Pigalle s'illumine
Les clients des bars ont des mauvaises mines
Sous les lampes crues
Les sourires se fardent
Dans un coin, éperdus
Deux amants se regardent

Emporte-moi bien loin, bien loin d'ici
Emporte-moi là-bas dans ton pays
Arrache-moi de ce monde où je vis
Emporte-moi bien loin, bien loin d'ici…

A Paris, la nuit, les coeurs vieillissent vite
Sur le seuil des bars, des lèvres vous invitent
Sous les lampes crues
Des souvenirs grimacent
Dans un coin, éperdus
Nos deux amants s'enlacent

Emporte-moi bien loin, bien loin d'ici
Emporte-moi là-bas dans ton pays
Arrache-moi de ce monde où je vis
Emporte-moi bien loin, bien loin d'ici…

Au petit matin le ciel devient tout rose
Le quartier s'éteint, c'est l'heure où l'on arrose
Au dernier bistrot
Le patron fait la gueule
Une femme au bar chantonne toute seule

La-la-la…
Emporte-moi bien loin, bien loin d'ici…


Posts relacionados

Ver mais no Blog


Mais músicas de Édith Piaf

Ver todas as músicas de Édith Piaf